Ariel de Bigault




Auteur et réalisatrice, Ariel de Bigault se partage entre l’Europe (France et Portugal), le Brésil et l’Afrique ; entre la réalisation de films, notamment documentaires et les recherches musicales. La série Eclats Noirs du Samba (4 x 55 min,1987), a réuni de grands artistes brésiliens - Gilberto Gil, Paulo Moura, Martinho da Vila, Zézé Motta, Grande Othelo-. Au Portugal des documentaires afro-lusophones : Afro Lisboa en 1996 puis Margem Atlântica en 2006, avec notamment la fadiste Mariza; ainsi que des portraits de musiciens - le capverdien Tito Paris, le groupe Madredeus.

Depuis 25 ans, elle contribue à la diffusion des musiques lusophones, notamment celles du Cap Vert et de l'Angola : Anthologie des Musiques du Cap Vert (2 Cds, Buda Musique, 1995), puis Angola 1956-1998 (5 Cds Buda Musique, 1999, qui viennent d'être réédités). Le film Canta Angola (2000) montre la créativité résistante des musiciens de Luanda. Aujourd'hui, ce parcours très lusophone la conduit de nouveau au Brésil avec plusieurs projets documentaires et un long-métrage de fiction.